Skip to content. | Skip to navigation

Benutzerspezifische Werkzeuge

 
Sections
Startseite / Sous-projets / Sous-projet 1
Startseite / Sous-projets / Sous-projet 1
Artikelaktionen

Sous-projet 1

Négocier l'éducation surveillée: Etude sur les conceptualisations normatives et structurales entre experts et établissements de formation pour éducateurs

Le Sous-projet 1 analyse la production de connaissances dans le domaine du placement d’enfants et de l’éducation surveillée en Suisse des années 1950 jusqu‘aux années 1990. Il étudie cette production discursive à travers deux projets partiels comparant la Suisse alémanique et la Suisse romande, en adoptant une perspective interdisciplinaire qui combine les approches des sciences sociales et historiques.

Au niveau discursif, l’éducation surveillée s’avère tout à la fois très diverse et très normative. Ce type d’éducation fait référence à des notions sous-jacentes telles que la famille idéale, l'attachement, l'affiliation. Différents niveaux et positions peuvent être identifiés dans le champ discursif propre à l’éducation surveillée, car de nombreux acteurs, situés dans différents milieux sociaux, sont impliqués dans la production des différents concepts comme dans la perception de cette action éducative. Au fil du temps, les modèles discursifs sont sujets à changement. Un des objectifs du sous-projet est de démêler cette «enchevêtrement discursif», qui n'a pas encore été étudié à ce jour en Suisse, alors qu’il s’est vraisemblablement avéré fondamental dans l'orientation des éducateurs comme dans l’évolution des modes de placement.

Le projet porte sur deux questions fondamentales: d'abord, comment a été négocié le placement? Et d'autre part, comment les concepts et les perceptions de cette action éducative, dans leur concrétisation sur le terrain, ont-ils été à la fois diffusés mais aussi affectés par les programmes de formation pour éducateurs? Ces questions sont le point de départ du projet proposé, qui adopte une perspective comparative pour explorer la construction discursive de l’éducation surveillée et du placement d’enfants en Suisse.

Ce sous-projet est divisé en deux parties : la partie A est centrée sur la Suisse alémanique, tandis que la partie B explore la Suisse romande. Dans ce dernier cas, pour lequel la production discursive semble avoir été plus clairement affectée par les circulations transnationales, le lien entre ces deux échelles d’analyse (international et local) sera plus particulièrement pris en compte. Les deux catégories de sites centraux pour la production de connaissances en matière d’éducation surveillée sont d’une part les associations professionnelles concernées et leurs revues spécialisées, et d'autre part les institutions de formation, à savoir, les écoles d’éducateurs. Les membres des associations professionnelles concernées ont âprement débattu les questions d'éducation, ainsi que celles liées à l’évolution des structures institutionnelles du placement, que ce soit lors de conférences ou au fil des revues professionnelles. Les établissements de formation pour éducateurs sont d'un intérêt crucial pour étudier les transformations affectant les représentations des besoins et des effets des structures éducatives, et la façon dont ces évolutions se marquent dans la formation dispensée aux professionnels du secteur.

Contacts:
Prof. Gisela Hauss (gisela.hauss@fhnw.ch); Dr. Joëlle Droux (joelle.droux@unige.ch); Véronique Czáka, lic. phil. DEA (); Dr. des. Sara Galle (sara.galle@fhnw.ch)

Navigation